La beauté de la quête spirituelle ou comment donner un sens à notre vie en faisant face à nos démons intérieur

Depuis que je suis à l’ashram Sivananda la quête spirituelle a pris tout un autre sens pour moi; car de la première activité le matin à la dernière le soir, la pratique spirituelle est devenue présente. J’ai la sensation que la chance ne fait que me sourire, j’ai beaucoup plus de pensées positives et seines, je progresse plus rapidement dans mon cheminement spirituel et dans la quête du soi, et surtout je me retrouve souvent bizarrement heureuse sans raison particulière. J’aurais dû me douter dès le début que ce passage dans les Laurentides ne se résumerait pas seulement à deux mois pendant l’été. La décision m’a semblé tellement évidente que je n’ai pas eu à réfléchir à si je devais rester ou pas. En fait, il fallait juste que je m’organise logistiquement avant de l’annoncer officiellement.

Est-ce que la quête spirituelle est plus facile dans un ashram que dans « le vraie monde »? Pas forcement, je crois que ça dépend de notre personnalité, certains sont capable d’avoir un pratique régulière sans pour autant devoir s’éloigner de la ville; alors que d’autre ont besoin de recule physique pour avoir du recule sur soi-même. Dans un sens vivre dans un ashram est plus facile car nous sommes protéger des tentations extérieur. Et pourtant vivre dans une communauté comporte de nombreux défis, particulièrement sur notre propre comportement avec les autres et avec nous-même. Personnellement le plus dur pour moi aura été d’avoir perdu « ma solitude ». J’ai trouvé difficile de ne jamais pouvoir faire quelque chose sans parler à quelqu’un. Je ne voulais pas nécessairement m’isolé des autres et faire mes choses toutes seules; au contraire j’ai toujours aimé la présence des gens autour de moi, mais j’aurais bien mangé un repas sans parler aux gens sur la même table, parfois j’aimerai faire mon karma yoga sans avoir à discuter de tout et de rien, et simplement être présente dans ce que je fais.

Récemment j’ai compris à quel point mon corps, mon énergie et mon mental sont en train de se purifier, car à ma grande surprise le karma yoga nettoie l’intérieur, et je commence à en ressentir les effets. Le problème lorsque l’on passe par se processus de purification est que cela va aussi réveiller des choses endormis et caché profond à l’intérieur. C’est à ce moment-là que le voyage intérieur devient une guerre intérieure. Faire face cette part d’ombre et d’obscurité, d’émotions négatives, de pensées négatives à l’intérieur est difficile. De fois elle peut se matérialiser sous forme d’image pendant la méditation, de mauvaises paroles ou bien de mauvaises pensées. Et même si je sais que tout cela n’est pas vraie, que je ne devrais pas m’identifier à cela et que je devrais simplement l’accepter et l’honorer; j’éprouve encore de la difficulté à le faire. On a parfois l’impression de faire deux pas en arrière, mais en réalité c’est bien un pas en avant de plus dans le cheminement spirituel.

Même si venir à l’ashram est probablement une des meilleures décisions que j’ai pu prendre, je ressens encore cette incomplétude en moi. Mon désir de libération intérieur ne fait que grandir et je ne peux accepter de passer encore un jour comme cela; avec cet ego, cette mauvaise identification du je. Qui suis-je vraiment derrière tout cela? Pourquoi doit-on passer par toutes ces incarnations humaines? Quel est la source de la création et de l’Univers? Je ressens l’envie de plus de sadhana (pratique spirituelle tel que la méditation, le chant, le yoga, le karma yoga), de plus de tapas (austérité); car je suis fatigué de ressentir tous ces samskara (les impressions suite à une action ou tendances résiduelles subconscientes) dans mes postures de yoga. Je ressens le désir d’aller à la rencontre des grands sages (connu ou pas connu) de l’Inde. Pour qu’ils me donnent la force spirituelle et le courage; parce que leur simple présence ou le simple fait de penser à eux me rapproche de cette paix intérieur que je recherche tant. Je me sens perdu et incomplète dans ma vie spirituelle, mais paradoxalement je ne me suis jamais autant retrouvé en accord avec mes valeurs et en harmonie avec qui je suis.

Advertisements

2 commentaires (+ vous participez?)

  1. samya
    Août 06, 2015 @ 20:52:36

    Merci cousine de nous faire partager tout cela. Je m’enrichie de te lire. Samya

    Répondre

  2. Patricia
    Juin 03, 2016 @ 21:20:45

    Que de vérités si justement énoncées !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :