Un être spirituel dans un corps humain pour le voyage d’une vie terrestre: Notre boussole intérieur

Après réflexion, j’ai commencé à penser que peut-être cette envie de voyager d’explorer le monde et ces cultures avait une raison précise. Tant de petites choses si différentes dans le monde, assez pour nous déstabilisé parfois. Ne serait-ce que pour dire bonjour il existe tellement de manière différente, ce qui peut être une offense dans une culture peut être une marque de respect dans une autre. Et pourtant il y a comme un langage universel, on réussira toujours à ce faire comprendre d’une manière ou d’une autre, et à partager de merveilleux moment. Voyageons-nous vraiment pour rencontrer de nouvelles personnes et vivre de nouvelles aventures en sachant que ce sera impermanent qu’il y aura une fin, un adieu; ou voyageons-nous parce que nous sommes à la recherche de quelques choses? Après chaque voyage nous en reportons forcement transformé, grandi, avec une plus grande sagesse. Nous en ressortons différent, les joies et les peines vécus ont laissé une empreinte à l’intérieur et forge notre caractère. Se pousser hors de notre de zone de confort à l’extérieur, nous pousse hors de notre zone de confort à l’intérieur aussi. Les voyages nous aident à nous dépasser, à explorer notre monde intérieur, à découvrir de quoi nous sommes capables. Les voyages nous rendent courageux.

J’avouerais qu’une part de moi était à la recherche de ce voyage qui transformera ma vie, un peu comme dans le film “Mange, prie, aime”. Faire une pause dans la vie qu’on mène pour « aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte ». Je me sens chanceuse d’avoir eu droit à “ce voyage” si rapidement. En rentrant de l’Inde, sans que je m’en rends compte vraiment, j’étais toujours la même personne mais je ne faisais plus du tous les mêmes choses. Ma centralité avait changé. La vie continuait son court mais les joies et peines avaient un goût différent, un goût plus vrai et authentique. Je me sentais plus en phase avec moi-même et plus connecté. J’ai commencé à être plus honnête et vraie envers moi-même et par conséquent avec les autres. Petit à petit j’ai appris à ouvrir mon cœur et à comprendre que le véritable amour ne peut pas faire de mal.

On dit que ce qui compte le plus dans un voyage, ce n’est pas la destination mais le chemin parcourus. Les détours, les rencontres et surtout les épreuves dont on ressort toujours plus fort, grandit et sage. J’imagine que c’est même chose pour le voyage intérieur que nous faisons dans notre quête spirituelle. Au final le but et le chemin parcourus pour y arriver sont les mêmes. Est-ce que l’illumination est vraiment le but de la vie ? Ou vivre sa vie est un but en soit ?

Advertisements

2 commentaires (+ vous participez?)

  1. rosy
    Juil 23, 2015 @ 03:27:54

    très bel article – merci de nous faire partager ton expérience qui nous enrichit toujours

    Répondre

  2. Patricia
    Juin 03, 2016 @ 21:15:46

    Encore un article tout en profondeur ; merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :