Lorsque l’humilité rencontre la sagesse, pour un esprit pur et parfait : L’orgueil ou Vipassana 2 Le retour

« Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien. » Socrate

Ma deuxième expérience de retraite de méditation silencieuse Vipassana m’a permis de réaliser ce que j’appellerai une loi de la nature essentielle à notre cheminement spirituel. On parle souvent de vivre et de rester dans le moment présent, car le passé et le futur ne sont pas réels. Le passé est terminé et on ne peut rien y faire quoi qu’il arrive. On a beau le savoir, pourtant combien sommes-nous à ruminer sur un regret d’un choix de vie. Par exemple, si j’avais fait ceci ou cela je serais à tel endroit en ce moment. Combien sommes-nous à se rappeler consciemment ou inconsciemment d’une mauvaise expérience qu’on aurait vécue. Pour ce qui est du futur je crois que certaines personnes planifient beaucoup trop le leurs. On peut prévoir ce que l’on va faire 1 an, 2 ans ou 5 ans à l’avance et pourtant presque tout le temps, les choses ne se passent jamais comme prévu.

Depuis que j’ai commencé le yoga et la méditation, j’ai senti parmi les nombreux effets bénéfiques sur mon quotidien, que je me souciais de moins en moins du passé et du futur. Bien sûr, comme tout le monde, il m’arrive encore de me faire des scénarios catastrophes de temps en temps. Mais à côté de cela, pendant ces deux dernières années, j’ai accumulé de nombreux souvenirs liés à mes expériences dans la recherche intérieure. Alors, c’est comme si mes désirs de progresser dans ma vie matérielle se sont transférés à un désir de plus en plus grand à progresser dans la vie spirituelle, et surtout la peur de ne jamais retrouver les expériences que j’ai trouvées jusqu’à maintenant.

Dans les nombreux livres sur la philosophie du yoga et l’hindouisme en général les sages parlent du risque de devenir envieux, orgueilleux et egocentrique, car en passant au travers du cheminement spirituel on se retrouve forcément avec ce que j’appelle les supers pouvoirs. Certains peuvent sortir de leurs corps et voyager, certains peuvent voir les auras ou l’énergie et la contrôler, certains peuvent voir et communiquer avec les esprits, certains peuvent voir l’avenir, certains rêves de leurs vies antérieure ou future, certains peuvent avoir des visions ou entendre des sons, sentir des odeurs. Comme il est facile de se dire la phrase toute simple « moi je peux faire ceux-ci ou cela, ou en sont les autres? »

J’ai réalisé que même si le but de ma vie et de toute vie est d’atteindre la vie éternelle, l’éveil et la libération intérieure, même si pour atteindre ce but on n’a pas le choix de passer par toutes ces expériences tellement incroyables tel que l’extase et la béatitude, même si ces expériences sont  plus profondes et intenses, ou bien un peu moins incroyables; j’ai finalement réalisé que tout cela n’a en réalité aucune importance, tout cela n’est rien et ne vaut rien. Pourquoi? Pour la simple raison que le passé est le passé. Ces expériences ne resteront rien de plus que des souvenirs. Lorsque j’ai réalisé cela pendant mon séjour à Montebello j’ai eu la sensation que tout le savoir accumulé de mes expériences, tout ce en quoi j’ai toujours cru sur le cheminement spirituel avait disparu. Plus rien n’avait d’importance tous les chemins spirituels avait disparu. J’avais l’impression que mon cerveau avait été formaté et qu’il n’y avait plus qu’une feuille blanche dans ma tête. Il ne restait plus qu’une vérité, la vérité que rien n’existe. La vérité que j’ai eu tort, tort de croire que j’avais trouvé quelque chose, tort de vouloir, tort de penser. Je ne peux plus comparer et juger les religions, les maitres spirituels et les voies non religieuses comme les associations telles qu’Art de Vivre ou le yoga de Dr Bali. Je ne vois plus aucune différence entre tout cela, même si les chemins sont différents, ils mènent tous exactement au même but; ils ont bien plus en commun qu’on ne le pense.

« J’ai renoncé à la dualité, j’ai vu que les deux mondes sont un : Un seul je cherche, Un seul je sais, Un seul je vois, Un seul j’appelle. Il est le Premier, Il est le Dernier, Il est le Manifeste, Il est le Caché; je ne connais nul autre que Lui. O Lui qui est ! »  Rumi

Advertisements

3 commentaires (+ vous participez?)

  1. Javid
    Avr 17, 2015 @ 22:16:26

    Encore une fois bravo pour ce nouvel article! Toujours aussi passionnant à lire!

    Répondre

  2. badouraly rosmine
    Avr 18, 2015 @ 11:56:14

    j adoooorrreee tu nous remets toujours les choses en place encore bravo !

    Répondre

  3. Patricia
    Juin 03, 2016 @ 21:12:32

    Je suis toujours très touchée par La profondeur de tes réflexions ; merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :